Anecdotes sur les albums


Quand le groupe parle de leurs différents albums …
Jared Leto : « Some of the songs on the debut CD had different names before the CD was finalized. These are not demos or rare tracks. The songs are still the same even though their names were changed. There is one track that didn’t make it on the album, it is called Revolution. »

Certaines chansons avaient des titres différents avant que le CD soit finalisé. Il n’y a pas de démo ou de chansons « rares ». Les chansons sont les mêmes, simplement avec un nom différent. Il y a une seule chanson qui n’a pas été mise sur l’album et c’est Revolution.

« Revolution » seems to be an anti-American song.
Jared Leto : « We don’t feel it is an anti-American song at all. That is a song that can be taken many different ways. If it is taken literally or politically it could be misinterpreted. We didn’t want a song like that to overshadow what we are about. And considering that people have a tendency to take things very literal we felt that especially after 9/11 it didn’t fit thematically with the rest of the record. It took on new dimensions. »




Revolution semble être une chanson anti-américaine.

Jared Leto: Nous n’avons pas l’impression qu’elle soit anti-américaine du tout. Elle peut être comprise de plein de façons différentes. Si on l’écoute au premier degré ou politiquement, elle peut être mal interprétée. Nous ne voulions pas qu’une chanson entâche ce que nous sommes. Et prenant en compte que les gens ont tendance à prendre les choses au premier degré, nous pensions et spécialement après le 11 septembre qu’elle ne s’intégrait correctement avec le reste de l’album. Elle prenait une autre dimension.

Fallen s’intitulait Jupiter
Oblivion s’intitulait The Reckoning
93 millions miles s’intitulait Secret to the Sun
Year Zero s’intitulait Hero



Praying for a Riot située à la fin d’A Modern Myth s’intitulait 7 corners

Attack s’intitulait I’ll Attack


Anecdotes concernant le premier album : 30 Seconds To Mars
Cet album devait s’appeller à l’origine Welcome To The Universe, puis l’idée fut abandonnée. Malgré tout, depuis la tournée de 2008, Jared emploie ce nom de plus en plus pour désigner le premier opus .

Jared Leto : « Everything on this album (self-titled release) is about real human experience. That is the single most inspiring source for us, the human struggle. Lyrically, it’s a very personal album that sometimes uses otherworldly elements and/or conceptual ideas to illustrate a truthful personal situation. »

Tout sur cet album (l’eponyme) découle d’un vécu. C’est ce qui nous inspire le plus, la lutte humaine. Lyriquement, c’est un album très personnel où on utilise des éléments appartenant à d’autres univers et/ou des idées conceptuelles pour illustrer une situation personnelle bien réelle

« Admittedly interested in things otherwordly and their relationship to (sub) cultures, lyricist Jared allows the listener to draw his or her own conclusions to the songs’ meanings. This makes the music especially personal, as whatever images you conjure from the sound and words can be interpreted by your own inner language. Fans of their music attempt to decipher the band’s first release, Capricorn (A Brand New Name), with the same fervor in which they discuss the pervasive glyphs that dot the CD sleeve, website, and merch. »



« Il est certain qu’ils trouvent un réel intérêt dans des univers transcendants et la sous-culture. Le parolier Jared Leto permet donc à l’auditeur d’en tirer ses propres conclusions et rend la musique bien plus personnelle. Il est alors possible de se forger sa propre image sur le son et les mots qui deviennent alors notre propre langage. Les fans de leur musique tentent de déchiffrer le premier album. La même ferveur est donnée à Capricorn: ils discutent de l’omniprésence des glyphs qui se disperssent sur la pochette du CD, internet et le merchandising.

Capricorn

Jared Leto: « In a general sense, it is about a desire for renewal. But I’d rather let people take their own understanding and meaning from the song. I think that is one of the exciting things about music, the interpretation, from individual to individual and how it can change so much. »

 » En gros, c’est une chanson sur le désir de renouvellement. Mais je préférerais que les gens y apportent leur propre conception et interprétation. Je pense que c’est ce qu’il y a de plus intéressant dans la musique, l’interprétation qui varie tant d’un individu à un autre. C’est une chanson assez personnelle »
Fallen

Jared Leto : « Generally, it is about escape. It is the oldest of all the songs on the album and, initially, it was not going to be included. There was a demo floating around that we weren’t satisfied with but there were some that had strong feelings about this song within the 30STM camp, so we decide to rework it. We’re glad we did. »

 » Il s’agit principalement de la fuite. C’est la plus ancienne des chansons sur l’album et elle n’était pas censée en faire partie. Il y avait une démo dans les parages qui ne nous satisfaisait pas mais cette chanson provoquaient un fort intérêt au milieu des autres et on a décidé de la retravailler. Et nous en sommes très heureux. »
Buddha for Mary

Jared Leto: « Buddha For Mary » is not about a specific person, it’s « definitely a metaphor », Jared says music, the interpretation, from individual to individual, it can change so much. »

« Il ne s’agit pas d’une personne spécifique, c’est une métaphore. Jared dit que d’une personne à une autre, la musique, l’interprétation peut changer radicalement. »

Jared Leto: « C’est une sorte de constat ».



Edge Of the Earth

Jared Leto: « Cette chanson tend vers le concept idéologique »

The End of the Beginning

Jared Leto sings « here we are searching for a sign… ». Is there an answer he’s searching for?

Jared Leto : « I think we are all looking for something, and we always will be. I think it’s our nature. »
Jared Leto chante « here we are searching for a sign » Y a t-il une réponse à trouver?
Jared Leto: Je pense que nous sommes tous à la recherche de quelque chose et que cela sera toujours le cas. C’est dans notre nature.



Anecdotes concernant le second album : A Beautiful Lie

Jared Leto : « Je ne pense pas nécessairement que nous traitons d’un mensonge en particulier, je pense que c’est plutôt le fait que le monde entier ment. Je pense que le mensonge a pris un certain charme, les gens aiment à penser que tout n’est pas tout blanc ou tout noir, et si on évolue normalement, alors le mensonge parait être un bon compromis. On s’est inspiré de cela pour l’album, on va retrouver quelques idées comme : la contradiction, les croyances, l’honnêteté, et le changement. Donc c’est pour cela que le titre « A Beautiful Lie » représente parfaitement bien toutes les idées perçues dans le CD. »

« A Beautiful Lie est un album conceptuel écrit du point de vue de quelqu’un qui est à un carrefour de la vie et doit subir des défis vraiment intense et des confrontations pour aller de l’avant en ta qu’être humain »
Attack

Jared Leto : « Cette chanson représente au mieux le changement de ces dernières années. Elle la plus excitante, celle qui dégage le plus d’énergie »

Savior

Jared Leto: « On peut toujours essayé d’enseigner quelque chose à quelqu’un mais la plupart du temps, nous devons apprendre par nous même »

From Yesterday

Jared Leto:  » c’est une chanson inspirée par Shannon. C’est une chanson cinématique et visuelle »

Battle Of One

Jared Leto : » Cette chanson est inspirée par Matt. C’est la bataille de Un, la bataille d’un seul, interne ou externe. C’est quelqu’un qui traverse les combats, les conflits avec nous même »

© Manic Haze Interview, Infamous Souls Interviews, Shout Web Interview, Rock One,Rock Mag.
Traduction assurée par Wildhorses du forum R-Evolve !
Share